Baromètre Approuvé par les Familles 2017 : Approuvé par les Familles révèle les grandes tendances

Approuvé par les Familles dévoile les résultats de son 3ème baromètre annuel, qui analyse le mode de vie et de consommation des familles françaises.

Ce qu’il faut retenir du baromètre 2017

1. Une priorité au bonheur revendiquée

L’épanouissement et l’équilibre personnel de l’enfant constituent, pour la troisième année consécutive, la priorité éducative n°1 des parents.
Une priorité qui trouve sa traduction dans le temps passé et les activités réalisées avec les enfants ainsi que les dépenses réalisées pour la famille.

2. 3 profils de familles émergent : Cocoon (70%), Connectée (13%) et Conso (17%)

  • A chaque typologie une façon de consommer, au service de leur priorité éducative ;
  • Un usage des nouvelles technologies différent selon les familles.

3. Les enfants, nouveaux acteurs de la consommation familiale

  • Un budget « enfant » annuel moyen de 800€/an/enfant  pour plus d’un parent sur 2
  • Dont 410 € sur 3 principaux postes de dépenses : 1) les vêtements et les chaussures ; 2) les jeux, jouets et loisirs créatifs ; 3) les activités et sorties en famille ;
  • Des enfants acteurs de la consommation : ils participent à la décision d’achat dans 8 cas sur 10 sur ces postes de dépense.


1. L’épanouissement de l’enfant : priorité absolue !

Les résultats du 3ème baromètre Approuvé par les Familles classent une nouvelle fois l’épanouissement et l’équilibre personnel de l’enfant en tant que priorité éducative n°1 (suivie de son bien-être au sein de la famille, de son éducation (politesse et savoir-être) et de sa réussite scolaire).

2 leviers d’action sont mis en œuvre par les parents :

  • De temps consacré aux enfants, notamment pour effectuer des sorties en famille, faire les devoirs et jouer avec les enfants (6h/enfant/parent pour ces 3 activités)
  • De budget consacré aux enfants

La consommation, nouveau levier d’accomplissement de cette priorité :

  • Désormais un axe d’éducation à part entière : les parents enseignent la consommation
  • Les enfants participent aux décisions d’achat et passent selon leur âge d’observateurs à élèves et prescripteurs.


2. Comment dépensent ces familles ?

L’enfant représente un budget important au sein de la famille : en moyenne 800 €/enfant/an pour plus d’une famille sur 2.

Le top 3 des postes de dépenses représente à lui seul 410 €/an/enfant pour une famille sur 2 :

  1. Les vêtements et les chaussures ;
  2. Les jeux, jouets et loisirs créatifs ;
  3. Les activités et sorties en familles.

L’enfant participe activement aux décisions d’achat. En choisissant les univers dans lesquels ils les laissent s’exprimer, les parents organisent une co-responsabilité de la consommation familiale.
Ainsi, la décision d’achat « consensuelle » (les parents et les enfants choisissent de manière consensuelle) est le mode de décision majoritaire pour l’achat de jeux/jouets (55%), activités en famille (54%), habillement (51%), équipement pour les activités (57%).

3. 3 grandes catégories de familles

En 2017, 3 types de famille émergent :

  • Cocoon (70% des familles). Leur priorité : passer du temps réussi en famille.
    Ce qui se traduit par une consommation orientée vers les loisirs (vacances, sorties culturelles et ludiques, etc.). Le contexte tant économique, qu’environnemental et sécuritaire actuel n’est pas étranger à la part importante des familles se reconnaissant dans ce profil.
  • Connectée (13%) : Les nouvelles technologies sont une passion commune pour la famille.
    À la maison, les enfants possèdent les derniers équipements et les parents les utilisent pour communiquer mais aussi jouer avec eux.
  • Conso (17%) : Consommer est un plaisir, tester les nouveautés fait partie des rituels familiaux. Parents et enfants se tiennent au courant de l’actualité des marques qu’ils préfèrent. Ils n’aiment pas se priver et ne manquent jamais une sortie shopping en famille.

Méthodologie : Étude réalisée auprès d’un échantillon représentatif de la population française, composé de 595 foyers avec des enfants de 6 à 12 ans du 4 au 11 août 2016.

%d blogueurs aiment cette page :