Conso Obs spécial Noël

liste de noël

Les chiffres essentiels de Noël 2013 sont connus : budget à l’équilibre vs 2012 avec un peu plus de 100 € de cadeaux par enfant, les tablettes et les jeux de construction en stars de Noël, des achats de Noël réalisés principalement dans le mois qui précède Noël… Où sont les parents dans ces chiffres chaque année assénés ?

Il met en lumière 4 grandes tendances

1) Noël met enfants et parents sur un pied d’égalité

Les jouets et les équipements de loisirs, stars de Noël, sont les seules catégories de produits où l’avis de l’enfant compte autant sinon plus que l’avis du parent pour la décision d’achat (80% pour les jouets et 56% pour les équipements de loisirs).

2) Si la liste au Père Noël reste une source d’inspiration essentielle, les parents se font désormais critiques.

C’est sur la base de la Liste au Père Noël, inventée dans les années 50 et institutionnalisée dès 1962 par « Le Secrétariat du Père Noël » des PTT que les parents choisissent. Un choix « éclairé » puisqu’ils sont 70% à se faire au préalable leur propre opinion.

Pour l’achat des cadeaux de Noël de leur enfant, les parents sont :

  •   26.1% à demander conseil à leur entourage
  •   62.9% à rechercher des avis d’autres parents sur internet
  •   53.7% à se rendre en magasin spécialisé

3) « Rien ne vaut l’avis partagé d’autres parents pour être certain de faire les bons choix » : les avis sur internet sont plébiscités.

Pour se faire leur opinion sur les jeux et jouets pour Noël, les parents sont :

  •    25.3% à déclarer suivre scrupuleusement les consignes de la Liste au Père Noël
  •    69.5% à se faire toujours leur propre opinion quitte à prendre finalement des ……libertés avec la Liste
  •    5.2% ont leur propre « Liste de parents »

4) L’envie de l’enfant détrône le prix à l’occasion de Noël. C’est l’unique occasion.

Malgré la crise, le budget dédié à l’enfant est le dernier sur lequel les parents rognent, quel que soit l’univers visé. En revanche, la crise a modifié les comportements dans le processus d’achat : c’est bien plus le niveau d’exigence et de vigilance des familles vis-à-vis des produits, marques et fabricants de produits pour enfants qui a changé, plutôt que le montant du budget alloué à l’enfant (comme on l’observe pour le budget jouets de Noël) ou le type de produit acheté. La confiance ne va pas de soi, y compris pour les marques, d’où la recherche d’un tiers de confiance capable de fournir une information fiable à la fois sur le rapport qualité/prix du produit et sur la satisfaction de l’enfant. Or, du point de vue parental, seuls les autres parents sont capables de cette objectivité. C’est de ce besoin qu’est né Approuvé par les Familles.

Méthodologie : Étude réalisée entre le 9 et le 11 novembre 2013 auprès de la communauté de parents du label Approuvé par les Familles. 500 répondants.

Résultats détaillés sur demande.

%d blogueurs aiment cette page :