Cibler les familles par le contenu éditorial de marque – Le point sur les bonnes pratiques, 1ère partie

Coeur de cible

La marque est un média…teur. Au-delà de l’offre qu’elle propose à ses clients et prospects, elle répand ses valeurs, se pose en miroir et exemple de ses consommateurs, promeut et sanctionne selon ses envies. Il y a encore 10 ans, tous ces messages complexes passaient exclusivement par des campagnes publicitaires qui faisaient et défaisaient les modes, généraient l’adhésion ou le rejet. Mais internet est passé par là, et après s’être pour certaines longtemps posées la question d’y être ou pas, elles y sont… plus ou moins efficacement.

Internet a changé le rapport aux marques

Les réseaux sociaux sur lesquels fleurissent les fans pages de marques, les sites d’avis de consommateurs comme l’accélération de la courbe d’apprentissage du web des français ont contribué à faire évoluer l’exigence de ces derniers vis-à-vis des marques. De passifs ils deviennent actifs, et parfois même collaboratifs. Ils applaudissent et sanctionnent, ils sont (de nouveaux) les rois. Des rois qui zappent et disposent d’une cours qui s’élargit chaque jour de nouveaux courtisans cherchant à capter leur attention volatile et à créer la fameuse PRÉFÉRENCE.

Mais pour préférer, ils veulent plus : plus d’infos, plus de services, plus de considération, plus de relation. Plus de contenu.

La marque média … sur internet

Le scandale des « faux-blogs » dans les années 2000 avait échaudé les marques de venir s’exprimer autrement qu’au travers de leur offre sur internet. Tout se sait et la manipulation est à bannir pour toute marque qui veut gagner le respect. Par ailleurs, la pauvreté des contenus éditoriaux, souvent affligeante ne permettait absolument pas d’oublier le détournement dont le lecteur faisait l’objet.

Une récente étude réalisée par Ipsos encourage les marques à retourner vers le contenu éditorial, source de différenciation et constitutif du capital de marque.

L’impérieuse nécessité de connaître suffisamment sa cible pour penser, concevoir et élaborer un univers d’échange avec cette dernière apparait pleinement aujourd’hui. A condition de respecter la règle des 3 P :

  1. Pertinence
  2. transParence
  3. Patience

> Découvrir la règle des 3 P en détail

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :