Soutien-gorges rembourrés et putanisation des Juniors Filles ? La polémique fait rage.

Soutien-gorges rembourrés pour jeunes filles

L’été a encore fait couler beaucoup d’encre parmi les défenseurs – et nous en sommes – du droit à être un enfant et à le rester sans adopter les codes et l’érotisme adolescent dès les premiers signes de la puberté. Une nouvelle créatrice française, rebondissant sur la précédente polémique suscitée par le magazine Vogue au début de l’année, a choisi de présenter des modèles adultes sur des Juniors filles de 6-8 ans.

Pourtant, le phénomène ne fait que traduire à l’extérieur ce qui se passe déjà sous les vêtements depuis quelques années : soutien-gorges rembourrés de type balconnet ou « wonderbra », maillots de bain triangle sexy, l’industrie de la lingerie s’est adaptée.  A quoi ? Probablement plus à un effet de mode « lolita » et la volonté de conquérir un nouveau segment de marché qu’à une réelle avancée de la puberté chez les jeunes filles.

Certes les Juniors connaissent une puberté précoce par rapport à leurs mères et grand-mères. Mais leur évolution psychologique et sociale continue de se faire au même rythme, formées ou non. Sans parler de tous les bouleversements liés à ces modifications corporelles qui les plongent au mieux dans la perplexité au pire dans la souffrance.

La « putanisation » des petites filles, dénoncée par les Chiennes de Garde en février, ne doit cependant pas éluder la question de l’adaptation de l’offre de lingerie et sous-vêtements aux Juniors. Car aujourd’hui, pour une jeune fille comme pour sa mère, dénicher un premier soutien-gorge qui soutiendra une poitrine naissante sans transformer une pré-adolescente en vamp sulfureuse relève du défi. Pourtant le besoin est bel est bien là. Parions – ou espérons – que ces mouvements d’indignation conduirons les industriels du prêt à porter pour enfants à se poser les bonnes questions et sans doute travailler un peu plus pour trouver les solutions adéquates : des sous-vêtement jolis, adaptés à l’âge et tout de même « mode » et susceptibles de récupérer une part du marché estimé à plusieurs millions d’euros…

Lire aussi les sujets relatifs à ce thème sur NosJuniors.com.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :