La consommation des 8-12 ans vue par leurs parents

Étude quantitative menée du 20 août au 20 septembre 2010 auprès de 457 parents d’enfants de 8 à 12 ans.

Objectifs de l’étude :

  • Mieux connaître les Juniors, comprendre ce qui distingue les 8-12 ans des plus petits comme des plus grands.
  • Replacer les parents au cœur de la compréhension de ces enfants : apporter une compréhension nouvelle, par le prisme parental.
  • Dégager les mécanismes qui régissent les prises de décision dans la famille avec Juniors.
  • Évaluer les pistes du marché.
  • Identifier les opportunités et ouvrir des pistes d’amélioration de la relation marques – Juniors – parents.

Conclusions de l’étude et données clés :

  • Les Juniors ne sont plus de petits enfants mais certainement pas encore des adolescents. Plus autonomes et ouverts que les petits, leur rapport aux parents, aux groupes et à la consommation comme aux marques n’est pas du tout celui des adolescents.
  • En cohérence avec le processus d’acquisition de l’autonomie, l’argent de poche se renforce quand les enfants grandissent, plutôt vers 12 ans.
  • Les parents de Juniors perçoivent leurs enfants comme désireux d’indépendance et de moins de temps passé avec leurs parents. Ils souhaitent prolonger le temps de la complicité et du partage en passant plus de temps avec leurs Juniors, idéalement « ailleurs ».
  • Les Juniors sont équipés en produits technologiques et manipulent déjà internet, les médias et les jeux vidéo avec aisance, considérant comme naturel ce que leurs parents questionnent encore.
  • L’habillement et les chaussures, les activités extra-scolaires et les sorties sont les 3 catégories de dépenses principales effectuées par les parents pour leurs Juniors exclusivement. Ce sont également les domaines dans lesquels trouver une offre pertinente s’avère compliqué.
  • Les Juniors participent à la plupart des décisions familiales mais ne décident quasiment jamais seuls. En fonction de l’âge et souvent vers 9-10 ans, leur avis amène les parents à passer de la « consultation » à la « décision commune ».
  • Les parents de Juniors déclarent devoir chercher régulièrement des offres adaptées à leurs Juniors et sont demandeurs d’une nouvelle relation aux marques : ils sont désireux d’être pris en compte et rejettent les produits qui font pression sur les enfants.

 

%d blogueurs aiment cette page :